Alfred COURMES (1898-1993)

Lot 36
15 000 - 20 000 €

Alfred COURMES (1898-1993)

L'homme blessé, 1929
Huile sur toile marouflée sur bois
Signée et datée en bas à gauche
54 x 73 cm

Quelques restaurations.
Provenance :
Galerie Jean Briance, Paris (étiquette au dos), exposée vers 1960.
Vente Binoche et Godeau, Paris, lot 46 (date non précisée) (étiquette au dos).

Expositions :
« Les réalismes », Centre Georges Pompidou, Paris, 1981 (étiquette au dos). « Courmes », Centre Georges Pompidou, Paris, 1989 (étiquette au dos).
« Alfred Courmes », Musée de Roubaix, Roubaix, 1989 (reproduit dans le catalogue d’exposition p. 43).
« El realismo magico », IVAM Centre Julio Gonzalez, Valencia, 1997 (étiquette au dos).
« Realismo magico. Franz Roh y la pintura europea 1917-1936 », Centro Atlantico de Arte Moderno,
Las Palmas de Gran Canaria, 1997-1998 (étiquette au dos).
En 1927, la lumière du nord le séduit, Courmes s'installe avec son épouse belge à Ostende où il fait la connaissance d’Ensor et Permeke qui lui font découvrir la peinture flamande et les Primitifs. En 1929, il peint l’Homme blessé. Notre tableau s’inspire de la parabole du bon Samaritain selon l’Évangile de Saint Luc : un homme descendant de la montagne tomba au milieu de brigands qui, après l’avoir dévêtu et couvert de plaies, le laissèrent pour mort. Par hasard, un prêtre descendant par le chemin et le voyant passa outre. En 1929, les conséquences du krach boursier américain plongèrent l’Europe dans une grande misère sociale. Des révoltes
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue